Moulins de nos adherents

Forge de Savignac Lédrier

Historique

Edifiée vers 1521, la forge de Savignac-Lédrier occupe un fond de vallée verdoyante de l’Auvézère, dominé par un château Renaissance rappelant l’origine seigneuriale de ses premiers propriétaires. L’ensemble du site, couronné par la chute amplement incurvée sur la rivière, découvert de la route menant au bourg de Savignac, offre à n’en pas douter une des vues les plus expressives et des plus gratifiantes du Périgord.

Cette forge figurait parmi les grosses forges à bois qui, sous l’ancien régime, produisaient de la fonte et du fer à l’aide d’un haut-fourneau et d’une affinerie. La marche de l’usine reposait sur l’utilisation de l’énergie hydraulique et sur l’emploi d’une main d’œuvre paysanne, uniquement en période hivernale.

Lire la suite…

Moulin de la Pauze

Ce beau moulin est situé sur le cours d’eau « la Drone » sur la commune de Saint Méard de Drône au coeur du Périgord vert.
Il est composé de 4 étages où s’étale tout le mécanisme du moulin encore en état de fonctionnement.

Il est actuellement équipé de turbines permettant la fabrication d’électricité.

Visites et stages

Ce moulin est visitable toute l’année sur rendez-vous et organise également des stages en meunerie, en techniques ancestrale de fabrication du pain & de viennoiseries.

Pour plus de renseignement vous pouvez contacter Alain Mazeau :

Moulin de la Pauze
Saint-Méard-de-Drône
24600 Ribérac
05 53 90 30 01
06 08 74 24 00
moulindelapauze@wanadoo.fr
http://www.moulindelapauze.fr/index.htm

Moulin de Taillepetit

Ce moulin est situé sur la commune d’Annesse est Beaulieu à quelque pas de Périgueux.

Il reste encore les meules du moulin ainsi qu’une partie de son mécanisme.

Il propose également des services de chambre d’hote toute l’année.

Historique

Ce Moulin aurait été construit vers 1330 par les Comtes de Bourdeilles.

La pièce la plus ancienne, concernant le moulin, est conservée aux Archives Départementales de la Dordogne ; ce parchemin date de 1372.

Les Archives possèdent également un acte établi en 1508 entre Guilhem de Fayolle, seigneur, et Antoine Gay, meunier, établissant une « libre assence » du moulin.

L’outillage se compose seulement de deux paires de meules à blé mais le contrat prévoit la construction par le meunier d’une troisième paire de meules à grains et de « deux autres moulins, savoir un à huile et l’autre à ….étoffe ».

Lire la suite…