Actualités

Demande de moratoire sur la continuité écologique

La Directive-cadre européenne (DCE) 2000 sur l’eau oblige les États membres à obtenir le bon état écologique et chimique des rivières et masses d’eau. La France a déjà accumulé beaucoup de retard sur le volet des pollutions chimiques de toutes natures. Pour l’obtention d’un bon état écologique, la France a classé une grande partie de ses cours d’eau en liste 2 de l’article 214-17 C env, au titre de la continuité écologique (transit sédimentaire et circulation piscicole).

Selon ce classement, 10 à 20 000 seuils et barrages sont actuellement menacés soit de destruction sur fonds publics, soit d’obligation d’équipement par dispositifs de franchissement (passes à poissons ou rivière de contournement) représentant des dépenses exorbitantes pour leurs propriétaires privés ou publics.

Les 8 années écoulées depuis l’adoption de la LEMA 2006 ont démontré que l’application aveugle, précipitée et désordonnée du principe de continuité écologique ne reposait pas sur des bases fiables :

  • perte du potentiel hydroélectrique à l’heure de la transition énergétique ;
  • perte de la fonction de réserve d’eau des biefs, retenues et étangs, en termes d’usages locaux (irrigation, eau potable, défense contre l’incendie etc.);
  • absence de garanties concernant les risques pour les personnes, les biens et les écosystèmes en aval (pollution des sédiments) ;
  • destruction du patrimoine hydraulique au détriment de l’intérêt touristique et économique des territoires ruraux ;
  • dépenses considérables d’argent public déjà déployées sans aucune garantie de résultat vis-à-vis de nos obligations européennes ;
  • études scientifiques montrant la faible corrélation entre la présence de seuils en rivières et les impacts biologiques ou écologiques au sens de la DCE 2000.

Sans remettre en cause ce principe de continuité écologique, il semble impérieux d’en analyser l’efficacité réelle sur la qualité des milieux, d’en assurer la faisabilité pour les maîtres d’ouvrages tout en maîtrisant l’efficience des dépenses publiques.

Nous demandons donc que le Ministère de l’Écologie :

  • décrète un moratoire à l’exécution des classements ;
  • nomme une commission de travail ouverte à l’ensemble des parties prenantes pour définir les conditions d’une mise en œuvre plus équilibrée de la continuité écologique.

 
Signez la pétition en téléchargeant le document suivant : Demande de moratoire sur la continuité écologique

Quelques photos de la sortie d’automne

Quelques photos de la derniére sortie de l’association en terres Corréziennes.

La journée à commencée fraîchement à Ségur le Château où une visite du village nous a été faite par Mr le Maire et son adjoint que nous remercions par cette occasion.

La visite s’en est suivie par la visite de l’ancienne minoterie du village qui appartient à Mr le Maire (Mr Puygrenier).

Nous avons ensuite visiter toujours sur la commune de Ségur le Château, le moulin de Richard, avant de faire la pause déjeuner au bord de l’Auvézère.

Après s’etre requinqué, nous avons visiter la mine de Kaolin de Marcognac en Haute-Vienne.

La journée s’est terminée par l’accueil de la famille Lavaud, qui nous on fait visiter le Moulin, qui est maintenant une pisciculture et un écomusée sur la vie de meuniers.

 

Nous remercions toutes les personnes présentes pour leur accueil et pour avoir passé une agréable journée.

ARTBOIS – Meunuisier

Nous vous présentons Mr Rat, adhérent de notre association, son métier est la menuiserie depuis 1987 après avoir fait le tour de France pendant 7 ans ce qui a lui permit d’acquérir une certaine déontologie.

Il a fabriqué une roue de moulin, realisé des dents sur des couronnes en fonte, des pelles, effectué des interventions multiples pour réparation de roues, archures. Son entreprise ne se limite pas qu’aux moulins. Il fabrique des portes (bois, alu, pvc), des escaliers, volets, cuisines, fabrication de planché, pose, vitrification…

Voici quelques photos de ses réalisations :

Pour plus de renseignements n’hésitez pas à contacter Mr Jean-Jacques RAT au 05.53.56.78.89.

Site internet : http://www.menuiserie-artbois-patrimoine.com